Le code Chastenay

Nouveaux épisodes

Diffusion :
mardi 19 h
Rediffusion :
mercredi vers 1 h, jeudi 15 h, lundi 13 h
Durée :
30 minutes

Du 8 septembre 2014 au 26 mars 2015


Sciences pures

(chimie, physique, biochimie, physique quantique)

Ennuyantes et rébarbatives, les sciences pures ? Seulement pour les Nerdz ? Détrompez-vous ! Les journalistes du code Chastenay vous font découvrir les sciences pures sous un jour insoupçonné. Consultez notre banque de reportages disponibles en ligne pour faire la rencontre de chercheurs passionnants qui ont choisi les sciences pures, un secteur névralgique à toutes les autres disciplines.

Dans les labos d'ici et d'ailleurs:<br>
Le boson de Higgs expliqué une fois pour toutes.

Dans les labos d'ici et d'ailleurs:
Le boson de Higgs expliqué une fois pour toutes.

Émission 114

Récemment, les médias du monde entier annonçaient la découverte d’une nouvelle particule en physique nucléaire : le boson de Higgs. Les physiciens se sont réjouis. Mais pour le commun des mortels, il est difficile de comprendre pourquoi cette nouvelle est si importante. L'équipe du Code tente aujourd'hui de l'expliquer une fois pour toutes. Pour décrire cette particule qui donne leur masse à toutes les autres, nos journalistes font des prouesses de vulgarisation. Par exemple, Marie-Pier Élie compare les bosons de Higgs à des groupies attroupés autour de rock stars, soit les particules lourdes.
En comblant un trou dans une théorie fondamentale de la physique — le « modèle standard » —, le boson de Higgs est l'équivalent en physique du chaînon manquant pour les anthropologues. Les applications éventuelles de cette découverte restent pour l'instant hors de vue. Source d'énergie inépuisable? Brique infime pour construire de nouveaux matériaux? Seul l'avenir le dira.

Voir ce segment

Moins polluante, moins toxique... La chimie passe au vert.

Moins polluante, moins toxique... La chimie passe au vert.

Émission 52

Depuis plusieurs décennies, les scientifiques ont développé une chimie qui utilise des produits pétrochimiques hautement toxiques et des solvants inflammables. Mais des chimistes veulent maintenant rendre leur discipline moins polluante, moins toxique et plus sécuritaire. L’ère de la chimie verte est lancée! Chao Jun Li, de l’Université McGill, est un des pionniers mondiaux dans le domaine.

Cette nouvelle science qui veut réinventer l’ensemble de la chimie moderne - rien de moins – est basée sur une dizaine de principes fondamentaux. Par exemple : éviter la production de résidus, minimiser le nombre d’étapes dans les réactions chimiques ainsi que le nombre d’atomes utilisés, limiter les dépenses énergétiques associées aux réactions, etc. Chao Jun Li a ainsi été le premier à prouver qu’il était possible de remplacer les solvants toxiques et inflammables par… de l’eau ! Une découverte qui réduit non seulement la quantité de résidus produits, mais aussi les coûts de production !

Comprendre les vortex en créant une ”tempête” dans un seau d’eau!

Comprendre les vortex en créant une ”tempête” dans un seau d’eau!

Émission 35

La nature et l’origine des tourbillons intriguent les scientifiques depuis la nuit des temps. Ces vortex, en langage scientifique, sont partout : de l’eau qui tourbillonne dans le drain du bain en passant par les tornades, les ouragans, les remous crées par les pales d’un hélicoptère, jusqu’au mouvement rotatoire des galaxies! Un chercheur en mécanique des fluides de l’Université Concordia, à Montréal, vient d’observer pour la première fois un phénomène étrange au cœur des vortex : l’apparition de figures géométriques parfaites dans certaines conditions précises. Il propose une explication séduisante à ces étranges formes observées par hasard… dans un simple seau d’eau! Ses découvertes pourraient avoir une foule de répercussions dans presque tous les domaines de la physique, notamment en météorologie, en astronomie et en thermodynamique.

La biologie des systèmes, une façon toute nouvelle de comprendre et guérir le corps humain.

La biologie des systèmes, une façon toute nouvelle de comprendre et guérir le corps humain.

Émission 17

Une nouvelle façon de concevoir la biologie est née. On l’appelle “biologie des systèmes”. Son but: éliminer un jour les maladies complexes, comme le cancer, le sida ou même le retard mental. Comment ? En étudiant toute la machine humaine dans sa globalité. Mais avant d’y arriver, cette nouvelle géneration de biologistes doit comprendre comment les centaines de milliers de molécules du corps humain communiquent et interagissent ensemble. Une tâche colossale!

Retour à la liste de toutes les thématiques

Partenaires