Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Une camisole techno pour améliorer l'entraînement des artistes du cirque.

Pour émerveiller les spectateurs, les artistes du cirque doivent se propulser toujours plus haut et défier les lois de la physique. C’est pourquoi, à l’École nationale du cirque, la formation des étudiants est de plus en plus exigeante. Patrice Aubertin, directeur de la recherche, veut améliorer les méthodes d’entraînement tout en réduisant les risques de blessures. Il a demandé à un groupe d’étudiants de porter une camisole parsemée de capteurs qui mesurent leur fréquence cardiaque et respiratoire, le volume d’air absorbé par leurs poumons et l’accélération de leur corps dans l’espace. « Mises en commun dans une équation, ces données permettent de calculer le coût énergétique associé à chaque session d’entraînement », précise François Prince, kinésiologue à l’Université de Montréal, qui collabore au projet. Ces données objectives permettront d’ajuster l’intensité ou la durée des entraînements pour minimiser la fatigue, les chutes et les blessures.

Pour en savoir plus :

Site web de la compagne Hexoskin.

Retour à la description complète de l’épisode

Partenaires