Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Lac-à-l'étude

Plusieurs lacs du Québec sont envahis par des plantes aquatiques et des algues bleues, ce qui empoisonne la vie des résidents et baigneurs. Richard Carignan, chercheur en limnologie à l’Université de Montréal, étudie ce phénomène de près dans les lacs des Laurentides. Phosphore et azote sont les deux composés organiques à surveiller. Les entreprises agricoles et les fosses septiques en déversent dans les lacs, ce qui fait proliférer la végétation lacustre, au dépens des poissons. Le biologiste collige plusieurs facteurs : la concentration de divers composés dans la colonne d’eau, l’étendue du bassin versant, ainsi que la profondeur et le relief des lacs. Ces données se retrouvent depuis peu dans un atlas en ligne, qui permet de suivre la santé des précieux lacs des Laurentides.

Pour en savoir plus:

Retour à la thématique

Partenaires