Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Des capteurs pour aider les enfants atteints d’un déficit moteur.

Marcher, courir, attraper une balle : des gestes simples, mais qui peuvent être difficiles à accomplir pour les 4000 enfants québécois atteints de déficit moteur cérébral. Chez ces jeunes, des spasmes ou contractions non volontaires nuisent à la fluidité du mouvement. Maxime Raison, titulaire de la Chaire en génie de la réadaptation pédiatrique, aimerait améliorer la mobilité de ces enfants. Dans son laboratoire, il utilise des capteurs et des électrodes pour décortiquer le mouvement de chacun de leurs muscles. Cet outil pourrait aider les ergothérapeutes à mieux intervenir auprès de ces jeunes, en ciblant avec précision les muscles qui doivent être renforcis.

Pour en savoir plus:

Retour à la thématique

Partenaires