Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Dans les labos d'ici et d'ailleurs:
Doit-on s'inspirer des psychopathes pour réussir dans sa carrière ?

Quand on dit psychopathe, on pense à Hannibal Lecter, le tueur en série du film « Le Silence des Agneaux » ou à Dexter de la série télévisée du même nom. Mais selon le livre « The Wisdom of Psychopaths », écrit par un chercheur en psychologie de l’Université Oxford, être légèrement psychopathe pourrait... nous aider dans notre carrière! Par exemple, l’absence d’empathie propre aux psychopathes facilite la tâche d’un chef d’entreprise qui doit licencier des employés. Le charme et la capacité à manipuler les gens peuvent s’avérer utiles dans la vente. Mais ce point de vue laisse sceptique le docteur Gilles Côté, psychiatre et directeur du Centre de recherche de l’Institut Philippe-Pinel de Montréal. Selon lui, d’autres caractéristiques des psychopathes, comme l’impulsivité et les comportements antisociaux, peuvent être de véritables handicaps dans la société. Après tout, les psychopathes représentent le tiers des prisonniers canadiens... Des études neurologiques ont démontré que les psychopathes présentent moins d’activation dans les zones du « cerveau social », qui gère nos interactions avec les autres. Ces études pourraient conduire à de nouvelles pistes thérapeutiques, car les traitements actuels connaissent peu de succès.

Pour en savoir plus:

Retour à la description complète de l’épisode

Partenaires