Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Transformer les déchets domestiques en combustible.

Une bonne partie de nos déchets atterrissent au dépotoir, se décomposent et polluent l’air et le sol. Mais grâce à un appareil pas plus gros qu’un électroménager, Jocelyn Doucet et Jean-Philippe Laviolette, chercheurs en génie chimique à l’École polytechnique de Montréal, tentent de transformer ces déchets en combustible. C’est grâce à un processus chimique bien connu, la pyrolyse, qu’ils y arrivent. Pour ce faire, ils ont transformé un four à micro-ondes pour lui permettre d’atteindre des températures très élevées : 400 degrés Celsius. En absence d’oxygène, en y chauffant des matières organiques comme le plastique ou les restes de table, on obtient du gaz, de l’huile et du charbon; des combustibles utiles pour se chauffer ou s’éclairer! Les chercheurs songent d’abord à installer des appareils dans les restaurants, puis ils souhaitent convaincre les consommateurs de s’en procurer un pour la maison.

Pour en savoir plus:

« Kengtek: brûler ses poubelles... à la maison », article de Martin Primeau publié sur le site du quotidien La Presse.

Retour à la thématique

Partenaires