Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Suivre les monarques à la trace.

En Amérique du Nord, les populations de monarques sont en déclin en raison de la disparition de leur habitat et des températures extrêmes. Les citoyens soucieux d’aider ce papillon peuvent planter sur leur terrain des plants d’asclépiades, l’unique plante dont la chenille du monarque se nourrit. D’autres, à l’instar de notre reporter Pascal Forget, contribuent à la recherche sur cette espèce en participant au programme « Monarques sans frontière », un projet qui vise à en apprendre davantage sur l’extraordinaire migration de 4000 km entreprise annuellement par l’insecte. Les membres participants doivent prendre soin de plusieurs chenilles et chrysalides, puis étiqueter les papillons qui en émergent avant de les relâcher. Ces papillons seront peut-être retrouvés au Texas, au Mexique ou ailleurs. Grâce aux observations de milliers de citoyens, les spécialistes ont pu noter une chute de 90 % de la population des monarques en 2013. En sensibilisant la population au sort du monarque, l’Insectarium espère gagner des alliés dans la lutte pour la survie de ce papillon.

Pour en savoir plus:

Trousse d'élevage Monarque sans frontières (sur le site de l'Insectarium de Montréal).

Site web du programme Monarch Watch (en anglais).

Retour à la thématique

Partenaires