Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Reportage 1:
Dépister des maladies avec un simple fil.

Dans plusieurs pays d’Afrique et d’Amérique du Sud, des milliers de personnes sont atteintes de maladies graves après avoir été piquées par des insectes. Ces maladies pourraient être traitées si elles étaient diagnostiquées à temps. David Juncker et Momar N’Dao, deux chercheurs de l'Université McGill, ont mis au point un outil diagnostic qui ne coûte que quelques sous : il s'agit d'un simple fil de coton. Cet outil se base sur un principe physique simple et intéressant : la capillarité, soit la capacité qu'ont certains matériaux à aspirer des fluides par des pores microscopiques. Les tests de grossesse qu'on achète en pharmacie, par exemple, fonctionnent par capillarité. Les fils de coton mis au point par l'équipe de McGill permettraient de diagnostiquer des maladies parasitaires comme la leishmaniose ou la malaria.

Pour en savoir plus:

« Tracking invisible killers », article du quotidien The Gazette sur Momar N’Dao (2006).

Vidéo du concours « Rising star » du Grand Challenge Canada, une compétition à laquelle Momar NDao et David Juncker ont postulé pour développer conjointement un diagnostic sur fils de la leishmaniose.

Retour à la thématique

Partenaires