Le code Chastenay


Reportage 2 :
Les routes secondaires du cerveau

On connaît la matière grise du cerveau, composée par les neurones. La matière blanche, elle, c’est une autoroute intracérébrale qui connecte les différentes régions du cerveau entre elles. Maxime Descoteaux, professeur à l'Université de Sherbrooke (UdeS) et chercheur au Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS), a perfectionné une nouvelle technique d’imagerie permettant de photographier la matière blanche. Dans une étude clinique qu’il mène en collaboration avec Kevin Whittingstall, chercheur au Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS) et professeur à l'Université de Sherbrooke (UdeS), il cherche à mieux comprendre l’Alzheimer en cartographiant le « réseau routier » de l’hippocampe. Cette région du cerveau, qui joue un rôle-clé dans la mémoire et la navigation spatiale, est une des premières touchées dans cette pathologie. Mais pour mener à bien leur étude, les deux chercheurs ont besoin d’étudier des cerveaux en santé. Notre reporter Pascal Forget a accepté de prêter son cerveau à la science, en immortalisant sur « pellicule » une partie de son corps jamais photographié auparavant : son hippocampe.

Pour en savoir plus:

Outre les travaux de l'équipe de Maxime Descoteaux une importante étude est en cours: le projet du connectome humain. Des scientifiques de l’Université de Saint Louis à Washington et de l’Université du Minnesota travaillent ensemble sur ce projet qui permettra d’établir une véritable carte du cerveau humain. Cette année un premier groupe de 1200 volontaires aura le privilège de passer ce nouvel examen. Les données des 100 premiers patients seront publiées au mois d’octobre.

Retour à la description complète de l’épisode

Partenaires