Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Reportage 2:
Des lasers pour voir les neurones individuellement.

La technique d’imagerie cérébrale la plus précise qui soit est peut-être en train de voir le jour dans un laboratoire de Québec. Cette technique permet de voir les neurones individuellement en se servant de lasers infrarouges. Pour utiliser une analogie géographique, la technique au laser permettrait de voir les rues d’une ville plutôt que le continent en entier, comme le fait l’imagerie par résonance magnétique (IRM) utilisée dans nos hôpitaux. Cette technique pourrait devenir un outil diagnostic précoce pour observer la dégradation des neurones dans certaines maladies, bien avant que les symptômes n’apparaissent.

Daniel Coté et Yves De Koninck, chercheurs au Centre de recherche de l'institut universitaire en santé mentale de Québec, s’intéressent particulièrement à la myéline, la gaine protectrice des neurones qui se dégrade chez les gens atteints de sclérose en plaques. Les chercheurs ont réussi à mesurer l’épaisseur de la myéline de neurones dans la moelle épinière de souris, à travers un minuscule hublot de trois millimètres de diamètre! Mais pour explorer le cerveau humain avec des lasers, il faudrait introduire une fibre optique dans le crâne…

Pour en savoir plus:

« Lumière sur le vivant » article publié sur le site du magazine Contact de l'Université Laval (hiver 2009).

Informations générales sur la biophotonique sur le site du Centre d'optique, phtonique et laser de l'Université Laval.

Retour à la thématique

Partenaires