Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Reportage 1:
Un traitement pour les tendons blessés développé par... des ingénieurs !

Les violonistes et les joueurs de tennis le savent bien : une tendinose, c’est douloureux. Et ces microdéchirures du tendon prennent du temps à guérir. Mais des ingénieurs – oui, oui, des ingénieurs et non des médecins! – tentent de mettre au point de meilleurs traitements. Ève Langelier, professeure de génie à l'Université de Sherbrooke, a créé de toutes pièces un bioréacteur capable d’étirer et de relâcher des tendons à répétition jusqu’à l’apparition d’une tendinose. Elle étudie les propriétés mécaniques du tendon comme s’il s’agissait d’un matériau de construction.

La chercheuse a simulé deux scénarios de guérison : l’un quand la personne reste au repos; l’autre, quand elle fait des exercices de réhabilitation modérés. Dans son bioréacteur, elle applique donc sur le tendon soit aucune force, soit des forces modérées de manière cyclique. Les résultats sont surprenants : alors qu’on pourrait croire qu’il vaut mieux rester immobile pour protéger un tendon blessé, c’est au contraire des mouvements doux qui accélèrent sa guérison.

Pour en savoir plus:

Site du laboratoire Biométiss de l'Université de Sherbooke.

Retour à la description complète de l’épisode

Partenaires