Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Reportage 1:
Les commotions cérébrales : pires qu'on croyait...

Deux joueurs de football entrent en collision et l’un tombe au sol, inconscient… Diagnostic : commotion cérébrale, un problème de plus en plus préoccupant dans le monde du sport. Et les derniers résultats obtenus par Maryse Lassonde, directrice du Laboratoire d’électrophysiologie et d’imagerie optique du CHU Ste-Justine, n’ont rien de rassurant. D’après ses tests, les victimes de commotion obtiendraient des scores plus bas que la normale à des tests de mémoire et d’apprentissage. Pire : en observant leur cerveau par résonance magnétique, elle a noté des signes d’atrophie dans certaines régions. Selon elle, des commotions cérébrales répétées pourraient même entraîner le développement précoce de maladies dégénératives comme le Parkinson ou l'Alzheimer…

Pour en savoir plus :

« Les commotions cérébrales et leurs effets 30 ans plus tard », article publié sur le site du journal Forum de l'Université de Montréal (janvier 2009).

Retour à la thématique

Partenaires