Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Dans les labos d'ici et d'ailleurs:
La science contre les punaises de lit.

Elle ne mesure que quelques millimètres, mais cause bien des problèmes économiques et sociaux un peu partout sur la planète : la punaise de lit. Pour freiner son expansion, la science s’attaque à Cimex lectularius - c’est son nom latin. Mais d’abord, présente-t-elle des risques pour la santé humaine? Non, répond notre journaliste Marie-Pier Élie. À part les allergies et l’asthme qu’elle peut provoquer, des expériences en laboratoire ont démontré qu’elles ne transmettaient ni le virus du sida, ni celui de l’hépatite C, ni la plupart des maladies courantes.

Côté éradication, puisque la petite bête finit par développer des résistances aux insecticides, d’autres moyens sont étudiés : exposition au froid, à la chaleur, fumigation, etc. Des chercheurs ont même synthétisé la phéromone d’alarme des punaises de lit, ce signal chimique qu’elles s’envoient en cas de danger. Leur but : faire fuir les insectes vers un « lieu sûr » qui est en fait un piège mortel…

Pour en savoir plus :

Informations générales sur les punaises de lit sur le site de Santé Canada.

« Bed Bugs Resist Pesticides », article publié sur le site Live Science (janvier 2009).

« Bedbugs Q&A: Everything You Need to Know (and More) », article publié sur le site Live Science (octobre 2010).

« Bedbugs begone! UF fumigation school teaches low-cost control », article publié sur le site de l'University of Florida au sujet de l'utilisation de la fumigation pour contrer les punaises de lit (novembre 2006).

« They Crawl, They Bite, They Baffle Scientists », article publié dans le New York Times (août 2010).

« The Man Who Lets the Bedbugs Bite », autre article publié dans le New York Times (février 2009).

Retour à la thématique

Partenaires