Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Réduire le bruit dans les automobiles.

Une voiture trône au milieu d'un laboratoire, entourée d'une panoplie d’appareils de mesure et d'écrans d’ordinateur. Autour de la voiture, des chercheurs s'affairent, écouteurs aux oreilles. Ils écoutent le bruit produit par la voiture. Le pire n’est pas le moteur, mais les vibrations des roues sur la route, qu'ils ont reproduites dans leur laboratoire.

« Nos routes ne sont pas parfaitement lisses : il y a des rugosités, des trous et des bosses, explique Alain Berry, du Groupe d’acoustique de l’Université de Sherbrooke (GAUS). À la longue, c’est fatigant pour le conducteur. » L'équipe tente de réduire ce bruit incommodant par une méthode novatrice : en créant une vibration contraire, égale, mais opposée, à l’originale. Ce champ de recherche est connu sous le nom de contrôle actif du bruit, par opposition au contrôle passif, qui consiste simplement à entourer l’objet bruyant de matériaux absorbants. Tout pour retrouver un peu de silence dans l'habitacle...

Pour en savoir plus :

Démonstration de projet de recherche sur Youtube.

Site web du Groupe d’acoustique de l’Université de Sherbrooke (GAUS).

Informations de base sur les décibels.

Retour à la thématique

Partenaires