Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Dans les labos d'ici et d'ailleurs :
Le plus important recensement de la vie marine jamais réalisé.

Le plus ambitieux recensement marin jamais fait vient de se terminer. Il a mobilisé 3000 chercheurs pendant dix ans. Leur but : répertorier tous les êtres vivants qui vivent dans nos océans. Binh An Vu Van nous parle d'une carte géographique qui dresse un bilan de ce gigantesque effort de recherche. On y découvre, entre autres, de véritables « autoroutes marines » empruntées par le thon du Pacifique et d'autres espèces, d'un océan à l'autre.

Véronique Morin, quant à elle, a été bouleversée par le sort des grands prédateurs marins – comme les thons, baleines, requins, saumons, etc. Depuis dix ans, leur population aurait diminué de... 90 p. cent! Un inquiétant effondrement démographique.

Le recensement a quand même apporté une bonne nouvelle : la découverte de 6000 nouvelles espèces. Pascal Forget a été impressionné par le Kiwa Hirsuta, un crustacé décapode doté de dix pattes couvert de poils. Et que dire du Bathykorus bouilloni, une nouvelle espèce de méduse qui vit à des profondeurs abyssales dans l’Arctique?

Pour en savoir plus :

Site web du projet de recherche Census of Marine Life.

Site web de la carte développée par les chercheurs de l'Université Duke et l'équipe de National Geographic.

« Les monstres de la mer », article du journal Le Devoir rapportant les grandes lignes de cet important recensement des fonds marins (9 octobre 2010).

Retour à la description complète de l’épisode

Partenaires