Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Les mathématiques complexes qui se cachent derrière les horaires d'avion.

Pour une compagnie aérienne, la gestion des horaires est un casse-tête mathématique. En fait, il s'agit d'un problème mathématique d'une telle complexité qu'il est impossible à résoudre parfaitement. Chez Air Transat, par exemple, qui compte des milliers d'employés, il faut prendre en considération les contraintes imposées par leurs conventions collectives, leurs vacances et obligations familiales, sans oublier de respecter les horaires des aéroports, et tout ça en économisant chaque goutte de carburant!

« Par exemple, si 200 pilotes doivent compléter cinq circuits par mois, ça donne 10 exposant 2800 possibilités – soit beaucoup plus que le nombre d’atomes dans l’Univers! », explique Norbert Lingaya, mathématicien et directeur à la recherche de la compagnie montréalaise Ad-Opt, qui a pour clients plusieurs compagnies aériennes. Puisque même le plus puissant des ordinateurs ne peut trouver la combinaison idéale, Ad-Opt tente de trouver la meilleure solution possible, tout en sachant qu'elle n'est pas optimale. Le jeu en vaut la chandelle car la moindre amélioration permet de gagner des centaines de milliers de dollars – un montant qui peut faire la différence entre le succès et la faillite d'une entreprise!

Pour en savoir plus :

Site web de la compagnie Ad-Opt.

Représentation du trafic aérien mondial, sur le site de l'école d'ingénierie suisse Zhaw.

Retour à la description complète de l’épisode

Partenaires