Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Dans les labos d'ici et d'ailleurs:
Peut-on faire dévier les ouragans ?

Chaque automne, la côte est américaine et les Antilles sont la cible d’ouragans. Mais doit-on subir passivement les dommages qu’ils entraînent? Ou pourrait-on les dévier ou même tuer leur formation dans l’œuf?

Pour y arriver, il faut d’abord bien comprendre comment ils se forment. C’est le but des nouveaux avions sans pilote lancés par la NASA. Ces avions, nous explique Véronique Morin, effectueront des vols d’une durée de 15 heures à proximité des ouragans pour recueillir un maximum de données météorologiques.

Ce type de renseignements sert à alimenter des simulations informatiques d’ouragans. Et, ces ouragans virtuels, les chercheurs ont réussi à les faire dévier en modifiant légèrement la température ou l’humidité présente dans l’atmosphère au moment où ils se forment, affirme Marie-Pier Élie. C’est donc possible... sur ordinateur!

Mais qu’en est-il dans la réalité? Binh An Vu Van parle de quelques scénarios futuristes envisagés pour modifier la trajectoire des ouragans. Par exemple, ensemencer des nuages pour provoquer des précipitations et briser le cycle qui mène à la formation de tornades; épandre une huile biodégradable sur l’océan pour empêcher son évaporation; ou enfin, envoyer un rayonnement à partir d’un immense satellite géostationnaire, qui viserait le cœur des ouragans pour les désamorcer.

Pour en savoir plus :

« Unmanned mission Big Leap for Hurricane Science », un article publié dans le Herald Tribune le 20 août 2010.

« Maîtriser les ouragans ?», un article publié sur le site du magazine Pour la science numéro 324.

Retour à la description complète de l’épisode

Partenaires