Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Comprendre le mécanisme cérébral de la dépendance.

Elle peut être aux drogues dures, au tabac, à l’alcool, au jeu, à la nourriture, ou même à l’affection. La dépendance peut prendre différentes formes, mais pour tenter de comprendre ses mécanismes, le Dr Marco Leyton, professeur de psychiatrie à l’Université McGill, s’est intéressé à l’une des substances qui provoquent les plus fortes servitudes connues : la cocaïne.

Grâce à l’imagerie cérébrale, son équipe a observé directement l’effet de la cocaïne dans le cerveau des patients. Résultat : la drogue stimule fortement la libération de dopamine dans le cerveau. Mais ce n’est pas tout : bloquer la production de ce neurotransmetteur provoquerait une baisse importante de l’« appétit » des participants pour cette drogue. Ces résultats ouvrent la porte à des traitements de la dépendance à tous types de substances. Car que ce soit les sucreries, le poker ou le tabac, c’est toujours la dopamine qui est au rendez-vous.

Pour en savoir plus :

Site web du Centre d’imagerie cérébrale McConnell de l'Université McGill.

Retour à la description complète de l’épisode

Partenaires