Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Les grandes promesses du plus petit ressort du monde.

Des chercheurs veulent faire sortir les nanotubes de carbone des laboratoires et les incorporer dans des objets de notre quotidien. Ces minuscules tubes constitués d’atomes de carbone ont des propriétés exceptionnelles : ils sont 500 fois plus solides que l’acier, tout en étant légers, conducteurs et malléables. Seul problème : les nanotubes de carbone sont très petits et se laissent difficilement assembler. Mais Daniel Thériault, de l’École Polytechnique de Montréal – avec la collaboration d’Ali El Khakani, chercheur à l’INRS-Énergie, Matériaux, Télécommunications, à Varennes – vient de réaliser une prouesse : construire un micro ressort ultrafin à base de nanotubes de carbone. En compressant ces micro ressorts, on pourrait par exemple fournir de l’énergie à des téléphones cellulaires; cette petite « manivelle » alimenterait la pile de l’appareil. Une source d’énergie gratuite et écologique!

Pour en savoir plus :

Vidéo de la fabrication par écriture directe assistée par rayonnement UV d'une microspirale, sur le site de l'École Polytechnique Montréal.

Retour à la description complète de l’épisode

Partenaires