Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Dans les labos d'ici et d'ailleurs :
Les fraudes scientifiques

On entend beaucoup parler des fraudes financières et politiques ces jours-ci mais, malheureusement, la tricherie existe aussi en science. Pierre Chastenay en discute avec notre équipe de jourmalistes scientifiques.

Résumé :

Chez les chercheurs, un nouveau type de fraudes vient d’être mis à jour. Il consiste à trafiquer les images qui illustrent les articles scientifiques, nous explique Véronique Morin. En effet, grâce aux logiciels de traitement d’image, comme «Photoshop», il est devenu très facile de faire disparaître des éléments d’une image ou d’un graphique, ou d’en modifier les contrastes pour enjoliver les résultats de l’expérience. De plus en plus de revues savantes adoptent maintenant des lignes directrices pour empêcher ce type de fraude.

Pour sa part, Binh An Vu Van nous parle de ce qui est considéré comme le plus grand cas de fraude de toute l’histoire de la science. Accusé récemment, un chercheur américain dans le domaine de l’anesthésie aurait trafiqué 21 études sur une durée de 12 ans. Le cas de ce spécialiste des traitements post-opératoires est présentement devant les tribunaux. Suite à ces études frauduleuses, des millions de personnes ont consommé des médicaments dont l’efficacité est aujourd’hui remise en question.

Mais comment expliquer qu’un chercheur réussisse à mentir pendant aussi longtemps sans que personne ne s’en rende compte? Thomas Gervais explique que pour mettre une fraude à jour, il faudrait que le comité de révision des articles recommence l’expérience au complet, ce qui est impossible. La fraude scientifique : un phénomène à surveiller!

Retour à la description complète de l’épisode

Partenaires