Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Préparer les villes pour les changements climatiques

Selon les prévisions actuelles, les changements climatiques risquent d'entraîner une augmentation des refoulements d'égoûts et d'inondations. L'équipe d'Alain Mailhot, professeur en Génie Civil à l’Institut national de la recherche scientifique au Centre Eau, Terre et Environnement (INRS-ETE), travaille à repenser la stratégie de drainage urbain de Montréal pour s'adapter à cette problématique.

Résumé du reportage

Au printemps dernier, dans les grandes villes du Québec, les épisodes de refoulement des égoûts et d’inondations se sont succédé. Et ça ne fera qu’empirer avec les changements climatiques, nous disent les scientifiques du Centre de recherche OURANOS, qui prévoient davantage d’averses torrentielles dans les prochaines décennies.

Que faire pour se préparer à l’avenir? Alain Mailhot, professeur en génie civil à l’Institut national de la recherche scientifique au Centre Eau, Terre et Environnement (INRS-ETE), a pour mandat de repenser de A à Z la stratégie de drainage urbain à Montréal. Pour se faire, à l’aide de photos satellites et des plans d’urbanisme de la ville, son équipe a d’abord modélisé l’ensemble du réseau de drainage actuel dans un quartier de Montréal. Ce modèle servira ensuite à évaluer des solutions d’ingénierie novatrices ainsi que leur rapport coût/bénéfices.

Les chercheurs pourront, par exemple, évaluer l’efficacité de détournements de gouttières vers des terrains gazonnés ou l’aménagement des parcs servant à accumuler une partie de l’eau des pluies. Ils pourront aussi déterminer quelle tuyauterie il faudra changer sans déplacer le problème.

Résumé du reportage

Au printemps dernier, dans les grandes villes du Québec, les épisodes de refoulement des égouts et d’inondations se sont succédé. Et ça ne fera qu’empirer avec les changements climatiques, nous disent les scientifiques du Centre de recherche OURANOS, qui prévoient davantage d’averses torrentielles dans les prochaines décennies.

Que faire pour se préparer à l’avenir? Alain Mailhot, professeur en Génie Civile à l’Institut national de la recherche scientifique au Centre Eau, Terre et Environnement (INRS-ETE), a pour mandat de repenser de A à Z la stratégie de drainage urbain à Montréal. Pour se faire, à l’aide de photos satellites et des plans d’urbanisme de la ville, son équipe a d’abord modélisé l’ensemble du réseau de drainage actuel dans un quartier de Montréal. Ce modèle servira ensuite à évaluer des solutions d’ingénieries novatrices et évaluer leur rapport coût/bénéfices.

Les chercheurs pourront, par exemple, évaluer l’efficacité de détournements de gouttières vers des terrains gazonnés ou l’aménagement des parcs servant à accumuler une partie de l’eau des pluies. Ils pourront aussi déterminer quelle tuyauterie il faudra changer sans déplacer le problème.

Retour à la description complète de l’épisode

Partenaires