Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Un nouveau laboratoire pour combattre les pathogènes pouvant contaminer la viande.

A l’été 2008, des viandes froides produites en industrie ont été contaminées par la bactérie listeria, un triste événement qui a fait une vingtaine de victimes au Canada. Pour éviter que de tels incidents se produisent, un tout nouveau laboratoire a été créé à l’Université Laval: le Laboratoire de microbiologie des viandes, dirigé par la microbiologiste Linda Saucier. Sa mission consiste à mettre au point de nouvelles méthodes antibactériennes. Pour l’instant, les plus prometteuses nous viennent de la nature: on parle d’huiles essentielles - du thym, de la citronnelle, de l’origan et du clou de girofle – et même… d’un extrait de carapace du crabe !

Pour en savoir plus :

Retour à la thématique

Partenaires