Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Émission 3

LUNDI 21 janvier 2008 - 20 h

Voir l'épisode

La restauration des mines en Abitibi

Voir ce segment

La restauration des mines en Abitibi

Un gros morceau du Québec est à nettoyer : littéralement ! Cent ans après le début de la ruée vers les métaux précieux en Abitibi, on se rend compte qu’elle s’est faite aux dépens de l’environnement, et qu’il faut réparer les dégâts. Sur une superficie de centaines de kilomètres carrés, il y des terrains vagues, exploités, souillés, où l’eau des rivières et ruisseaux s’est transformée en vinaigre, où le sol et la roche, vidés de leurs minéraux, sont orange à cause de l’oxydation. Québec considère qu’il y a urgence à restaurer ce site et fait appel à des experts scientifiques pour identifier le meilleur scénario de restauration.

La greffe de neurones

Voir ce segment

La greffe de neurones

Sur le bureau de Francesca Cicchetti, reposent les morceaux d’un cerveau humain. Ce cerveau appartient à une Américaine qui souffrait de la maladie de Huntington. Cette patiente avait accepté, il y a 10 ans, de se faire greffer des neurones extraits d’embryons. En disséquant son cerveau, Francesca découvre que même si la maladie a continué de progresser, la greffe elle a tenu le coup. C’est une première mondiale.
Et pour la recherche, une opportunité d’en connaître d’avantage.
Pour réaliser ce genre de greffe, les neurobiologistes ont besoin d’un grand nombre de neurones prélevés sur une trentaine d’ embryons humains. Sue le plan éthique, c’est très dérangeant et délicat. Mais Francesca Cicchetti, neurobiologiste du Centre hospitalier de l’Université Laval (CHUL), à Québec, a un nouvel espoir. Au printemps 2007, un chercheur du Laboratoire d’organogénèse expérimental (LOEX) - également à Québec - a fait les manchettes. Le docteur François Berthod a réussi à transformer une cellule de peau en neurone mature!

Science citoyenne : <br>
Une auto verte faite maison

Voir ce segment

Science citoyenne :
Une auto verte faite maison

Selon Alain St-Yves, directeur de la maintenance dans une usine de carton de Vaudreuil, le développement de l’auto électrique, hybride, bref l’auto verte, ça ne va pas assez vite. Alors ! Pourquoi attendre après les autres quand on peut le faire soi-même.
Tous les matins, Alain St-Yves saute dans sa Chevrolet Cavalier 1997 puis franchit les trente kilomètres qui le séparent de l’usine. Sur sa route, il sourit en regardant les automobilistes qui attendent en file devant la station-service. Lui, pour faire le plein, il lui suffit de brancher sa voiture dans la prise de courant de son garage. Sa Chevrolet Cavalier 1997 est une voiture électrique hybride « branchable » artisanale.

Chronique fausses-vérités: l’influence de la pleine lune

Chronique fausses-vérités: l’influence de la pleine lune

La pleine lune a le dos très, très large. On dit aussi qu’elle engendre plus de cas de troubles psychiatriques, d’abus de drogue ou d’alcool et d’accouchements. Que les crises d’épilepsie et le somnambulisme sont plus fréquents lors de la pleine lune. Et qu’on risque davantage de se faire mordre par un chien.
Tous ces événements ont fait l’objet d’études scientifiques. Les résultats sont-ils concluants ? Noémi Mercier fait le point sur la question.

Planète Science

Planète Science

Chaque semaine, notre chroniqueur Pascal Forget s’abreuve à différentes sources d’informations scientifiques et nous ramène des brèves scientifiques parfois étonnantes mais toujours vraies.

Retour à la liste de toutes les émissions

Partenaires