Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Épisode 72

MARDI 11 janvier 2011 - 19 h

Les isotopes dans les cheveux, nouvel outil en sciences judiciaires

Les isotopes dans les cheveux, nouvel outil en sciences judiciaires

On est ce que l’on mange, mais on est aussi ce que l’on boit. Et puisque l'eau potable n'a pas la même composition chimique d'une ville à l'autre, il est aussi possible de déterminer dans quelle région vit une personne en analysant ses cheveux. « En sciences judiciaires, ce genre d'information peut être très utile pour identifier une victime de crime », explique Gilles St-Jean, chercheur associé au Laboratoire des isotopes stables, à l'Université d'Ottawa.

C'est pourquoi son équipe constitue présentement, en collaboration avec la GRC, une banque pan-canadienne d'échantillons de cheveux de centaines de personnes d’un océan à l’autre, ainsi que d'eau potable bue par chacune d'entre elles. Le but: établir des correspondances entre les signatures chimiques de ces échantillons grâce aux isotopes qu'ils renferment, c'est-à-dire des variantes naturelles de divers éléments - comme le carbone, l'azote, l'oxygène et l'hydrogène.

En savoir plus

Les mathématiques complexes qui se cachent derrière les horaires d'avion.

Les mathématiques complexes qui se cachent derrière les horaires d'avion.

Pour une compagnie aérienne, la gestion des horaires est un casse-tête mathématique. En fait, il s'agit d'un problème mathématique d'une telle complexité qu'il est impossible à résoudre parfaitement. Chez Air Transat, par exemple, qui compte des milliers d'employés, il faut prendre en considération les contraintes imposées par leurs conventions collectives, leurs vacances et obligations familiales, sans oublier de respecter les horaires des aéroports, et tout ça en économisant chaque goutte de carburant!

« Par exemple, si 200 pilotes doivent compléter cinq circuits par mois, ça donne 10 exposant 2800 possibilités – soit beaucoup plus que le nombre d’atomes dans l’Univers! », explique Norbert Lingaya, mathématicien et directeur à la recherche de la compagnie montréalaise Ad-Opt, qui a pour clients plusieurs compagnies aériennes. Puisque même le plus puissant des ordinateurs ne peut trouver la combinaison idéale, Ad-Opt tente de trouver la meilleure solution possible, tout en sachant qu'elle n'est pas optimale. Le jeu en vaut la chandelle car la moindre amélioration permet de gagner des centaines de milliers de dollars – un montant qui peut faire la différence entre le succès et la faillite d'une entreprise!

En savoir plus

Dans les labos d'ici et d'ailleurs : <br>Des éléments chimiques du tableau périodique en voie de disparition.

Dans les labos d'ici et d'ailleurs :
Des éléments chimiques du tableau périodique en voie de disparition.

Le tableau périodique de nos cours de chimie du secondaire regroupe tous les éléments chimiques présents dans notre univers. Mais plusieurs de ces éléments sont très rares dans la croûte terrestre et au rythme où on les exploite, ils pourraient disparaître complètement d'ici peu. L'or, par exemple: d'ici à 45 ans, ses réserves pourraient être complètement épuisées. Celles de l'argent, d'ici 29 ans.

La situation est encore plus désastreuse pour d'autres éléments moins connus. Thomas Gervais nous parle de l'indium, qui est utilisé dans la fabrication d'écrans ACL. Il n'en reste que 6000 tonnes sur la planète; soit assez pour fabriquer un écran par habitant de la Terre. Et après, plus rien! Plus près de nous: l'hélium, le gaz utilisé entre autres dans les ballons de fête. Les réserves connues de ce gaz suffiraient pour 25 ans, pas plus. Selon Binh An Vu Van, à cause de sa rareté, les ballons de fête devraient être vendus 100 dollars l'unité!

En savoir plus

Retour à la liste de toutes les émissions

Partenaires