Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Émission 1

LUNDI 7 janvier 2008 - 20 h

Voir l'épisode

La lutte contre le verglas

Voir ce segment

La lutte contre le verglas

Des tempêtes de neige et de verglas sont reproduites en laboratoire à Chicoutimi. Les chercheurs du plus important laboratoire de glace au Canada veillent à trouver comment éviter qu’une crise du verglas ne se reproduise. Quand on regarde aujourd’hui notre réseau électrique, il est difficile de concevoir qu’il y a dix ans, le Québec était sur le point de sombrer dans le chaos. Le 5 janvier 1998, une fine pluie glaciale tombe sur le Sud du Québec et l’est des États-Unis. C’est le début d’un événement météorologique sans précédent : la crise du verglas. Cinq jours de pluie verglaçante, 110 millimètres de précipitation en certains endroits. Pour l’ensemble du Québec, la tempête du verglas de 1998 est un sombre souvenir. Sauf pour les spécialistes de la glace de l’Université du Québec à Chicoutimi, qui y ont vu un sujet d’études exceptionnel.

Chronique fausses vérités : l'effet Mozart, vrai ou faux ?

Chronique fausses vérités : l'effet Mozart, vrai ou faux ?

Notre chroniqueuse Noémi Mercier fait le point sur cette idée qu’on peut rendre les enfants plus intelligents en leur faisant écouter de la musique classique, un phénomène qui a été baptisé l’effet Mozart. La première étude sur le sujet a été publiée en 1993 par des chercheurs de l’Université de la Californie
Intéressant, certes, mais scientifiquement parlant , est-ce que ça tient la route ?

Science citoyenne : <br>
Le roseau envahissant

Voir ce segment

Science citoyenne :
Le roseau envahissant

Depuis une dizaine d’années, Environnement Canada sollicite l’aide des citoyens pour lutter contre les plantes envahissantes aux abords des cours d’eau. Des citoyens du Haut St-Laurent ont répondu présents à l’appel. Ils font partie de ces nouvelles brigades de bénévoles prêts à travailler pour préserver l’environnement et du même coup faire avancer la science.
C’est dans cette collaboration citoyen/scientifique que réside le concept même de ce que l’on appelle aujourd’hui la science citoyenne.

Entrevue en studio avec Rodolphe De Koninck

Entrevue en studio avec Rodolphe De Koninck

Nous sommes six milliards et demi d’individus sur la Terre et ce nombre augmente à un rythme effréné. À chaque année, 76 millions de personnes viennent grossir les rangs de l’humanité. Sur notre planète, c’est comme si deux Canada - et même plus - s’ajoutaient année après année.
Mais, les ressources mondiales sont déjà surexploitées. La Terre pourra-t-elle répondre aux besoins de cette population grandissante? En entrevue dans nos studios, Rodolphe de Koninck fait le point sur ces enjeux.

Des robots dans le corps ?</br>
La nanorobotique au service de la médecine

Voir ce segment

Des robots dans le corps ?
La nanorobotique au service de la médecine

Imaginez une bille… mais, miniature que l’on ferait voyager dans le corps humain…
Cette bille devient un véhicule qui apporterait un médicament à l’endroit précis d’une tumeur ou d’une infection. Depuis toujours on cherche des moyens de corriger ou de prévenir les maladies graves qui affectent l’humain, comme le cancer par exemple. Certaines avancées ont été plus importantes que d’autres, mais les méthodes de traitement actuelles demeurent agressives et comportent des effets secondaires et des risques. La chimiothérapie est un exemple typique de traitement qui est efficace, mais qui le serait encore plus s’il pouvait être appliqué de façon très localisée, directement sur la tumeur cancéreuse et non pas sur l’ensemble de l’organisme. Mais des chercheurs de l’École polytechnique de Montréal et du Centre hospitalier de l’Université de Montréal ont réussi récemment une première mondiale en nanorobotique, ce qui ouvre la voie à une révolution en médecine. Avec la nanorobotique, où des micro-robots peuvent être injectés dans le corps à une échelle extrêmement petite.C’est la science qui se rapproche... de la fiction.

En savoir plus

Planète Science

Planète Science

Chaque semaine, notre chroniqueur Pascal Forget s’abreuve à différentes sources d’informations scientifiques et nous ramène des brèves scientifiques parfois étonnantes mais toujours vraies.

Retour à la liste de toutes les émissions

Partenaires