Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Émission 53

MARDI 23 février 2010 - 19 h

Utiliser la fibre optique pour créer des vêtements

Utiliser la fibre optique pour créer des vêtements

À l’École Polytechnique de Montréal, Maksim Skorobogatiy travaille sur une nouvelle génération de fibres optiques. Des fibres qui pourraient illuminer l’industrie de la mode! Les tissus faits de cette trame futuriste pourraient être éclairés de couleurs et de motifs variables. Dans son laboratoire, son équipe tente de maîtriser parfaitement la circulation de lumière dans les minuscules couloirs constitués par ces fibres optiques uniques, dites à bande photonique interdite.

À l’Université Concordia, Joanna Berzowska, une experte en textile électronique, étudie la nouvelle trame de l’École Polytechnique. Elle explore la manière dont on peut tisser cette fibre optique, et les méthodes de fabrications de ce nouveau textile. Les vêtements photoniques : bientôt dans les vitrines des boutiques?

En savoir plus

Détecter les gaz toxiques en temps réel

Détecter les gaz toxiques en temps réel

Lorsqu’un sinistre se produit, le laboratoire mobile du Ministère de l’Environnement est déployé sur les lieux pour évaluer la qualité de l’air et déterminer s’il y a lieu d’évacuer le secteur. Grâce à un spectromètre de masse, les experts sont en mesure d’identifier la nature et la concentration des gaz toxiques dispersés dans l’air.

Mais il existe une classe de produits chimiques, les BTEX, dont le Benzène, le Toluène et le Xylène font partie, et que l’on retrouve dans les produits pétrochimiques, les vernis et la peinture, qui n’est pas détectable sur le champ par le spectromètre de masse du labo mobile. Il faut donc envoyer l’échantillon dans un laboratoire traditionnel, ce qui occasionne un délai de 24 heures.

Koffi Badjagbo, chimiste à l’Université de Montréal, vient de trouver une autre façon d’utiliser le spectromètre de masse qui permet de détecter les BTEX sur le champ. Cette découverte permettra d’agir plus rapidement, par exemple lors de déversements accidentels dans l’industrie pétrochimique.

En savoir plus

Capsule scientifique : <br> Des diamants dans l'espace.

Capsule scientifique :
Des diamants dans l'espace.

On sait à quel point les diamants sont rares sur Terre, ce qui explique leurs prix très élevés. Mais selon certains astronomes de la NASA, ils pourraient être très abondants dans l’espace interstellaire. Seul problème : les diamants qu’on y trouve sont 25 000 fois plus petits qu’un grain de sable. Si les calculs des astronomes sont exacts, un gramme de matériel interstellaire pourrait contenir près de 10 000 milliards de ces nanodiamants… assez pour fabriquer un collier de dix kilomètres de long !

Dans les labos d'ici et d'ailleurs : <br> Des organismes vivants créés en laboratoire.

Dans les labos d'ici et d'ailleurs :
Des organismes vivants créés en laboratoire.

La vie synthétique est un des sujets de l’heure en science. On parle de nouvelles formes de vie créées de toutes pièces en laboratoire pour accomplir diverses tâches, comme détecter des explosifs ou produire des biocarburants. Pour l’instant, les scientifiques travaillent sur des bactéries, mais ils rêvent de s’attaquer éventuellement à des organismes plus complexes. Pierre Chastenay en discute avec notre équipe de journalistes scientifiques.

En savoir plus

Retour à la liste de toutes les émissions

Partenaires