Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Émission 23

LUNDI 17 novembre 2008 - 20 h

La science au service des personnes âgées au volant.

La science au service des personnes âgées au volant.

Avec le vieillissement de la population, le nombre de personnes âgées qui sillonnent nos routes est à la hausse… tout comme le nombre de collisions dans lesquelles elles sont impliquées! Normal: les réflexes s’émoussent avec les années et conduire une voiture est une tâche exigeante, tant sur le plan cérébral que moteur. Que faire? Plutôt que retirer d’office le permis de conduire des conducteurs passé un certain âge, l’équipe de Normand Teasdale, du Groupe de Recherche en Analyse du Mouvement et Ergonomie, à l’Université Laval, a une autre solution : ils veulent comprendre ce qui se passe dans la tête et le corps du conducteur âgé pendant qu’il conduit, dans le but de rééduquer ses réflexes.

Chronique fausses vérités : <br>
L'hypnose a-t-elle des bases scientifiques ?

Chronique fausses vérités :
L'hypnose a-t-elle des bases scientifiques ?

L’hypnose est-elle plus que ce qu’on voit dans les numéros de cabaret ou lors des thérapies parfois douteuses? S’agit-il d’une approche thérapeutique légitime et scientifiquement prouvée ? Qu’en est-il vraiment? Notre journaliste scientifique Noémi Mercier fait le point sur la question.

Science citoyenne <br>
La pollution lumineuse peut-elle nuire à la santé?

Science citoyenne
La pollution lumineuse peut-elle nuire à la santé?

La pollution lumineuse, c’est cette surabondance d’éclairage qui nous empêche d’admirer le ciel étoilé. Elle nuit particulièrement aux astronomes; c’est pourquoi les municipalités situées autour de l’Observatoire du Mont-Mégantic ont pris des mesures draconiennes pour diminuer l’intensité de leur éclairage nocturne. Mais, selon l’astrophysicien Martin Aubé, de l’Université de Sherbrooke, la pollution lumineuse pourrait aussi perturber la faune, la flore et même la santé humaine. Voilà qui a suscité l’intérêt de Jacques Blais, le maire de la petite municipalité de La Patrie, située au pied du Mont-Mégantic!

En savoir plus

Les crustacés du St-Laurent identifiés grâce à un code barre.

Les crustacés du St-Laurent identifiés grâce à un code barre.

Des dizaines d’espèces méconnues pourraient bientôt être identifiées grâce à une méthode inspirée… des supermarchés! On connaît les codes barres, ces étiquettes composées de lignes verticales qui servent à répertorier les produits alimentaires. Et bien, des codes barres génétiques cette fois, sont maintenant utilisés pour étiqueter les crustacés de l’estuaire du St-Laurent. L’inventaire dressé par France Dufresne, de l’Université du Québec à Rimouski, pourrait éventuellement servir autant à la gestion des stocks pour l’industrie de la pêche qu’aux responsables de la faune.

Chronique Planète Science

Chronique Planète Science

Comme à chaque semaine, notre chroniqueur Pascal Forget a exploré internet et des magazines scientifiques et il en revient avec ce qui l’a étonné et nous surprendra aussi. Cette semaine : les « poumons » des pommes et des poires comparés, la maladie de la chip zébrée, entendre par les yeux et, enfin, une étude scientifique qui montre qu’on trouve les gens plus attrayants lorsqu’on est sous l’effet de l’alcool.

Retour à la liste de toutes les émissions

Partenaires