Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Émission 181

MARDI 17 mars 2015 - 19 h

Le Saint-Laurent contaminé par des tonnes de microbilles de plastique.

Le Saint-Laurent contaminé par des tonnes de microbilles de plastique.

De véritables îles de plastique flottent sur nos océans. Notre fleuve n’y échappe pas : il est aussi contaminé par des gros morceaux de plastique, mais aussi des microbilles. L’équipe du biologiste Anthony Ricciardi, de l’Université McGill, en a retrouvé en grandes concentrations sur des dizaines de sites, entre Montréal et Québec. Issues de l’industrie, ces microbilles entrent dans la composition des produits cosmétiques, des savons exfoliants et des produits nettoyants abrasifs — puis finissent par se retrouver dans le fleuve. Pour savoir si ces microbilles sont absorbées par les poissons, les chercheurs dissèquent des gobies à taches noires et analysent le contenu de leur estomac. Pour l’instant, ils n’y ont trouvé que des fibres de plastique d’origine inconnue. Il faudra encore analyser d’autres espèces de poissons pour savoir si ces microbilles se sont infiltrées dans la chaîne alimentaire. C’est une toute nouvelle forme de contamination...

Les comportements à risque des jeunes conducteurs décryptés.

Les comportements à risque des jeunes conducteurs décryptés.

Ils ont toute la vie devant eux mais trop souvent, celle-ci s’arrête brusquement. En effet, le tiers des accidents mortels implique des jeunes de 16 à 25 ans et dans la moitié des cas, l’alcool et la drogue sont en cause. Marie Claude Ouimet, de la Faculté de médecine et de sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke, veut mieux comprendre les facteurs qui mettent la vie des jeunes en danger. Pour ce faire, elle étudie leurs moindres faits et gestes quand ils sont au volant. Première observation : les jeunes sont plus facilement distraits que les conducteurs d’expérience. Deuxième observation : les jeunes qui ont de taux de cortisol (l’hormone du stress) anormalement bas sont plus à risque d’accident. Trop calmes pour ressentir le danger? Dernier volet étudié : l’alcool au volant. Les jeunes cobayes boivent avant de prendre le volant... mais en simulateur, bien sûr! L’idée est de voir comment la prise de risque augmente avec la dose d’alcool ingérée. Le rêve de Marie Claude Ouimet : changer le triste bilan routier de ces conducteurs en herbe.

Capsule de Pierre Chastenay: <br>
Souriez, vous êtes étudiés.

Capsule de Pierre Chastenay:
Souriez, vous êtes étudiés.

Il est très difficile pour un ordinateur de lire les émotions sur un visage. Jusqu’à présent, les meilleurs logiciels de reconnaissance faciale n’arrivaient à en distinguer que six : joie, tristesse, peur, colère, surprise et dégoût. Mais des chercheurs américains viennent de porter ce nombre à 21, dont certaines émotions très complexes, comme « heureusement surpris ». Alors la prochaine fois que vous arriverez au bureau un matin où le cœur n’y est pas, ne vous surprenez pas si votre ordinateur vous suggère de prendre un jour de congé!

Dans les labos d’ici et d’ailleurs: <br>
Comment notre flore intestinale affecte notre santé mentale.

Dans les labos d’ici et d’ailleurs:
Comment notre flore intestinale affecte notre santé mentale.

Notre intestin est peuplé par des milliards de bactéries. Or, cet écosystème influencerait non seulement notre santé physique, mais aussi notre santé mentale. Surprenant? Oui, mais pas quand on sait que notre système digestif a son propre système nerveux — le système entérique — qu’on appelle d’ailleurs le deuxième cerveau du corps. Un déséquilibre dans la flore intestinale favorisant les « mauvaises » bactéries pourrait entraîner le diabète, l’obésité, mais aussi certaines maladies mentales. Par exemple, des souris nourries avec des « bonnes » bactéries ou probiotiques pendant 28 jours seraient devenues moins anxieuses et dépressives que les souris du groupe témoin. L’effet des probiotiques sur le cerveau a aussi été observé chez des femmes. Grâce à l’imagerie cérébrale, les chercheurs ont noté chez elles plus d’activité dans les zones associées aux émotions. Les « bonnes » bactéries pourraient-elles un jour être prescrites comme antidépresseurs?

Retour à la liste de toutes les émissions

Partenaires