Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Émission 159

MARDI 16 septembre 2014 - 19 h

Greffe et compatibilité : nouvel espoir.

Greffe et compatibilité : nouvel espoir.

Pour les gens atteints de cancers du sang, les traitements usuels sont la chimiothérapie et la radiothérapie. Mais ces puissantes armes détruisent tout sur leur passage, y compris les cellules du système immunitaire. Il faut alors rebâtir l’immunité du patient grâce à une greffe de moelle osseuse. Le hic, c’est que les donneurs de moelle compatibles sont rares. Mais un nouvel espoir vient d’apparaître du côté de l’hôpital Maisonneuve-Rosemont à Montréal : des hématologues-oncologues ont trouvé une façon de traiter le greffon d’un donneur partiellement compatible pour empêcher les réactions de rejet. Leur prochain but : « dresser » les cellules immunitaires du patient pour qu’elles s’attaquent au cancer!

Notre odorat sous influence.

Notre odorat sous influence.

Un vin nous paraîtra-t-il meilleur si nous croyons qu’il a coûté 50 dollars plutôt que dix? Et que dire de l’odeur d’un produit nettoyant présenté comme un parfum haut de gamme? Ces questions fascinent Johannes Frasnelli, expert de l’olfaction à l’Université de Montréal. Il veut savoir à quel point une étiquette négative ou positive – par exemple fromage parmesan ou vomi séché — influence notre perception d’une odeur. Aujourd’hui, le cobaye dans la chambre hyposensorielle est notre reporter Pascal Forget qui doit évaluer l’intensité des odeurs, leur agréabilité et leur « comestibilité », dès qu’une étiquette à connotation positive ou négative apparaît à l’écran. Selon les résultats obtenus sur une cinquantaine de sujets, notre odorat serait très influencé par les étiquettes.

Capsule de Pierre Chastenay : <br>
Un clown ? Où ça ?

Capsule de Pierre Chastenay :
Un clown ? Où ça ?

Jusqu’à quel point sommes-nous moins attentifs à ce qui nous entoure lorsque nous parlons au téléphone? Pour le savoir, des chercheurs américains ont épié près de 350 piétons traversant une intersection, pendant qu’au même moment, un membre de l’équipe déguisé en clown faisait de l’unicycle au milieu des passants. Résultats : ceux qui parlaient au téléphone ont beaucoup moins souvent remarqué le clown que ceux qui écoutaient de la musique ou marchaient avec un ami. Après avoir interdit le téléphone au volant, faudra-t-il maintenant l’interdire… aux piétons?

Dans les labos d'ici et d'ailleurs: <br>
Un nouvel ennemi: le superpou.

Dans les labos d'ici et d'ailleurs:
Un nouvel ennemi: le superpou.

Un nouvel ennemi vient d’apparaître sur les cuirs chevelus d’ici : le superpou. Il s’agit d’un pou qui est devenu résistant aux insecticides courants à la suite d’une mutation génétique. Au Canada, 97 % des poux seraient des superpoux. Devons-nous accepter de vivre avec ces poux indestructibles, comme nos ancêtres au Moyen-Âge? Non, car il existe encore quelques armes fatales, comme le Nyda, une huile synthétique très fine qui bouche les pores de la carapace du pou. Résultat : il ne peut plus transpirer et ses intestins explosent. Quelle mort atroce!

En savoir plus

Retour à la liste de toutes les émissions

Partenaires