Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Émission 156

MARDI 18 mars 2014 - 19 h

Les vents urbains qui dérangent les piétons.

Les vents urbains qui dérangent les piétons.

Comment les vents en ville dispersent-ils les polluants? Quels effets ont-ils sur les accumulations de neige? Affectent-ils les piétons? C’est le type de questions auxquelles s'intéresse Theodore Stathopoulos, professeur au département d’ingénierie de l’Université Concordia. Lorsque des architectes veulent construire un nouvel édifice, ils font appel à lui. L'équipe du professeur reproduit une maquette du bâtiment dans le quartier où il s'insérera, puis place le tout dans une soufflerie en laboratoire. Si les vents piétonniers engendrés sont trop forts, des changements seront apportés aux courbes du bâtiment. Theodore Stathopoulos étudie aussi comment les polluants relâchés en ville se disperseront sous l’effet des vents.

En savoir plus

Les effets sur le coeur du surentraînement.

Les effets sur le coeur du surentraînement.

L’exercice, c’est la santé! Mais y a-t-il un risque à trop s’entraîner? Stanley Nattel, chercheur et cardiologue à l’Institut de cardiologie de Montréal, s'est posé la question en constatant que plusieurs de ses patients, pourtant très sportifs, avaient développé de l'arythmie cardiaque. Pour en savoir plus, le docteur Nattel a fait subir une heure d'entraînement intensif par jour à des rats. À la fin de l'étude, il a examiné leur coeur et pour y découvrir plusieurs cicatrices, un facteur qui prédispose à l'arythmie. Selon le cardiologue, se sont les hommes, âgés entre 40 et 55 ans, qui sont le plus à risque. Pourquoi plus d’hommes que de femmes? Peut-être parce que ces derniers sont plus friands de sports intensifs. Mais attention : pas question d'accrocher ses baskets en vieillissant! Il faut simplement y aller plus mollo...

En savoir plus

L'amitié chez les poules.

L'amitié chez les poules.

Les poules ont-elles des amis? La question est loin d’être farfelue : chez l’humain et d’autres animaux, on a démontré que l’amitié permettait de réduire le stress, d’améliorer la qualité de vie et même d’augmenter les chances de se reproduire. Pour plusieurs chercheurs, favoriser les comportements amicaux chez les poules pourrait donc être une façon d’améliorer leur santé. Alors, qu’en est-il de l’amitié chez les gallinacés? Pour répondre à cette question, des chercheurs anglais ont observé 120 poules jour et nuit pendant huit semaines, notant avec qui elles passaient le plus de temps, afin de déterminer si elles formaient des relations plus assidues avec certaines de leurs congénères. Résultat? Eh bien non, les poules n’ont pas d’amis...

Dans les labos d'ici et d'ailleurs:<br>
Alerte à la super bactérie.

Dans les labos d'ici et d'ailleurs:
Alerte à la super bactérie.

Plusieurs d’entre nous prennent des antibiotiques à la moindre infection. Mais le problème, c’est que les bactéries s'habituent à ce traitement et développent une résistance. Résultat: il existe aujourd’hui des super-bactéries pour lesquelles plus aucun traitement n’est efficace. Si rien n'est fait, affirme le Center for Disease Control, aux États-Unis, on pourrait entrer dans une ère post-antibiotique. Une simple égratignure pourrait alors tuer, comme au siècle dernier! Pour éviter le pire, plusieurs mesures sont envisagées: mettre au point des tests diagnostics plus rapides pour éviter de prescrire des antibiotiques inutilement; remplacer les antibiotiques par des phages, des virus mangeurs de bactéries, et mettre en place une batterie de mesures en santé publique pour réduire notre consommation globale d'antibiotiques. La sécurité de la population humaine en dépend...

En savoir plus

Retour à la liste de toutes les émissions

Partenaires