Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Émission 154

MARDI 4 mars 2014 - 19 h

IRL-1, un robot au service des humains.

IRL-1, un robot au service des humains.

Deux bouts de caoutchouc forment la bouche, deux cylindres les oreilles et une caméra, le chapeau. Derrière cet attirail, le robot IRL-1 affiche une mine sympathique. Créée au Laboratoire de robotique de l’Université de Sherbrooke, IRL-1 a fait énormément de progrès depuis la dernière visite de notre reporter Pascal Forget en 2009. Comme l’explique le directeur du Laboratoire, François Michaud, aujourd’hui il est non seulement capable de se déplacer de façon autonome et s'orienter, mais il sait aussi reconnaître un visage, communiquer et même s’émouvoir! Construit pour prêter assistance aux humains, IRL-1 peut accomplir des tâches simples comme aller chercher un objet, une aide précieuse dans le quotidien des personnes en perte d’autonomie. François Michaud espère bientôt donner à son humanoïde la capacité de reconnaître les émotions dans la voix. Parions qu’un jour, IRL-1 ou un ses descendants pourra prendre le thé tout en conversant avec un humain...

En savoir plus

Le réseau électrique d'Hydro-Québec de plus en plus intelligent.

Le réseau électrique d'Hydro-Québec de plus en plus intelligent.

Notre gigantesque réseau électrique fait la fierté du Québec. Aujourd’hui, l'Institut de recherche d’Hydro-Québec veut le faire passer au 21e siècle. Comment? En le dotant d’une intelligence qui permettra, entre autres, de savoir ce qui s’y passe en temps réel. Pour y parvenir, les chercheurs Champlain Landry et Innocent Kamwa ont mis sur pied avec leur équipe un projet de maintenance intelligente de ligne électrique, le projet MILE. À l’aide d’instruments installés sur les lignes, ils peuvent maintenant connaître rapidement toute perturbation causée, par exemple, par une branche d’arbre qui effleure à répétition un fil. Une autre innovation, le projet ACOR, a permis de développer des synchrophaseurs qui mesurent 60 fois par seconde la tension et le courant dans les lignes. Ces informations pourraient permettre d'éviter des pannes majeures. Grâce à cette toute nouvelle intelligence, le géant électrique souhaite réagir au quart de tour et garder en tout temps les Québécois branchés!

En savoir plus

Capsule de Pierre Chastenay : <br>
La folie des hauteurs.

Capsule de Pierre Chastenay :
La folie des hauteurs.

À 828 mètres de hauteur, Burj Khalifa située à Dubaï, est la plus haute tour du monde. Sa construction a soulevé d’énormes défis, notamment à cause des vents en altitude qui sont beaucoup plus puissants que ceux au niveau du sol. Lors de grandes tempêtes de sable, ils peuvent atteindre 150 km/h. Mais malgré une forme spécialement aérodynamique, une armature renforcée et une orientation permettant d’offrir une moindre résistance aux vents, le 160e et dernier étage de la tour se balance parfois de plus de deux mètres! Par grand vent, on peut même entendre la tour se déformer et sentir un léger balancement.

Dans les labos d'ici et d'ailleurs :<br>
Décrypter le langage des gorilles.

Dans les labos d'ici et d'ailleurs :
Décrypter le langage des gorilles.

Les gorilles sont parmi nos plus proches cousins. Comme nous, ils vivent en société et comme nous, ils communiquent entre eux par la voix et les gestes. Mais que se disent-ils? Pour le savoir, l’anthropologue Roberta Salmi a analysé 1600 heures d’enregistrement de sons des gorilles des plaines du Congo. Elle a dressé un catalogue de leurs cris, les associant aux situations dans lesquels ils les utilisent. Elle a répertorié 17 sons qu’ils utilisent de manière très spécifique au cours d’une activité précise, tel un grognement avant de s'accoupler ou un fredonnement en mangeant — ce qui laisse croire que ces sons ont une signification. Outre les sons, les gorilles des plaines communiquent par les gestes. 102 types de gestes ont été répertoriés à ce jour par d'autres chercheurs. Une étude américaine a comparé les gestes qu’utilisent des bébés humains, chimpanzé et bonobo pour découvrir que plusieurs étaient communs; un résultat qui renforce la thèse selon laquelle le langage des humains ne viendrait pas des cris des primates, mais bien des gestes.

En savoir plus

Retour à la liste de toutes les émissions

Partenaires