Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Émission 149

MARDI 28 janvier 2014 - 19 h

Des ordinateurs qui apprennent par eux-mêmes.

Des ordinateurs qui apprennent par eux-mêmes.

L’intelligence artificielle a fait des bonds de géants, mais encore aujourd’hui les ordinateurs ne sont pas suffisamment intelligents pour apprendre d’eux-mêmes sans aucune assistance. Dans son laboratoire des sciences informatiques de l’Université de Montréal, le chercheur Yoshua Bengio travaille sur une nouvelle approche, le deep learning ou « apprentissage par représentations profondes » qui pourrait permettre aux ordinateurs d'être plus autonomes. Cette méthode s’inspire du cerveau de l’enfant qui apprend. À partir de son expérience, le cerveau informatique se forge seul sa compréhension des concepts de visage, d’arbre, ou même d’amour! Plus on monte dans les couches de l’intelligence, plus l’ordinateur comme l’enfant parvient à saisir des notions abstraites. Ses connexions se sculptent au fur et à mesure que son expérience grandit, avec le moins d’interventions humaines possible. Déjà les géants de la Silicon Valley, s’intéressent aux travaux très prometteurs du professeur Yoshua Bengio. Qui sait si un jour l’ordinateur ne deviendra pas tout simplement plus intelligent que les humains?

En savoir plus

Transformer les déchets domestiques en combustible.

Transformer les déchets domestiques en combustible.

Une bonne partie de nos déchets atterrissent au dépotoir, se décomposent et polluent l’air et le sol. Mais grâce à un appareil pas plus gros qu’un électroménager, Jocelyn Doucet et Jean-Philippe Laviolette, chercheurs en génie chimique à l’École polytechnique de Montréal, tentent de transformer ces déchets en combustible. C’est grâce à un processus chimique bien connu, la pyrolyse, qu’ils y arrivent. Pour ce faire, ils ont transformé un four à micro-ondes pour lui permettre d’atteindre des températures très élevées : 400 degrés Celsius. En absence d’oxygène, en y chauffant des matières organiques comme le plastique ou les restes de table, on obtient du gaz, de l’huile et du charbon; des combustibles utiles pour se chauffer ou s’éclairer! Les chercheurs songent d’abord à installer des appareils dans les restaurants, puis ils souhaitent convaincre les consommateurs de s’en procurer un pour la maison.

En savoir plus

Capsule de Pierre Chastenay : <br>
Une production plus verte de l'huile de palme.

Capsule de Pierre Chastenay :
Une production plus verte de l'huile de palme.

L’huile de palme est l’huile végétale la plus consommée au monde. Mais sa production pose un problème écologique important : les palmiers à huile poussent mieux dans les régions occupées par les forêts tropicales humides, ce qui a entraîné une déforestation massive dans certaines parties du globe. Pour diminuer la pression sur ces forêts, des chercheurs sont parvenus à identifier un gène qui augmente le rendement en huile du palmier ce qui pourrait permettre de réduire les superficies cultivées tout en maintenant le niveau de production… et ainsi sauver ce qui reste de la forêt tropicale!

Dans les labos d'ici et d'ailleurs: <br>
Des parasites qui contrôlent le cerveau de leur hôte.

Dans les labos d'ici et d'ailleurs:
Des parasites qui contrôlent le cerveau de leur hôte.

Des parasites — vers, insectes ou protozoaires — qui contrôlent le cerveau de leur hôte et les transforment en véritables zombies : oui, ça existe! C’est le cas du spinochordodes tellinii, un ver qui se reproduit dans l’eau. À l’état de larve, il infeste un grillon qu’il poussera à se suicider dans une flaque d’eau d’où il pourra naître et se reproduire. Les parasites peuvent également s’en prendre aux humains. Par exemple, le chercheur tchèque, Jaroslav Flegr, serait parasité par la toxoplasmose. Des études qu’il a menées auprès d'autres victimes laissent croire que ce parasite pourrait détraquer leur personnalité. Mais les parasites pourraient aussi nous faire du bien, heureusement. C’est le cas d’un ver microscopique, du groupe des nématodes, capable de parasiter l’intestin humain. Des études indiquent qu’il pourrait réduire les symptômes de certaines maladies auto-immunes du tube digestif, comme la maladie de Crohn.

En savoir plus

Retour à la liste de toutes les émissions

Partenaires