Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Émission 144

MARDI 26 novembre 2013 - 19 h

Mieux comprendre les tremblements essentiels pour un jour les guérir.

Mieux comprendre les tremblements essentiels pour un jour les guérir.

On les dit essentiels, mais ils sont absolument superflus. Les tremblements essentiels sont des tremblements qui s’accentuent avec l’âge et qui rendent difficile l’accomplissement de gestes tout simples du quotidien. Dans son laboratoire de l’Université Laval, le professeur de la Faculté de pharmacie Frédéric Calon sonde les racines de ce mystérieux mal là où il se cache : dans le noyau dentelé du cerveau. En comparant des tranches de cervelet de personnes décédées atteintes de Parkinson, de personnes souffrant de tremblements essentiels et de personnes ne souffrant d’aucun trouble neurologique, il a découvert avec son équipe que le noyau dentelé des personnes souffrant de tremblements essentiels avait 30 p. cent de moins de neurotransmetteurs GABA. Le GABA est un neurotransmetteur qui entrave l’action des neurones voisins. Ce faisant, le noyau dentelé remplirait moins bien son rôle de gardien, en laissant passer des influx nerveux qui ne devraient normalement pas se rendre vers le reste du cerveau, et ultimement, les parties du corps qui tremblent. Espérons que cette piste de recherche permettra un jour de venir en aide aux gens qui souffrent de tremblements essentiels, et ils sont nombreux : 70 000 personnes seulement au Québec!

En savoir plus

S'inspirer des lucioles pour rendre les lumières DELs plus efficaces.

S'inspirer des lucioles pour rendre les lumières DELs plus efficaces.

La capacité des lucioles à générer de la lumière fascine depuis des lustres. Déjà au 19e siècle, des scientifiques les disséquaient pour trouver la source de ce don si particulier. Aujourd’hui, des physiciens belges, dont Annick Bay, s’intéressent à la façon par laquelle la lumière s’échappe de leur abdomen. Le professeur de génie de l’Université de Sherbrooke, Vincent Aimez, s’est inspiré des travaux des chercheurs belges pour améliorer la performance des lumières électroluminescentes (DELs). C’est que les DELs et les lucioles partagent un même problème : elles émettent difficilement dans l’air la lumière qu’elles produisent, à cause d’un phénomène physique appelé « réflexion interne totale ». Un rayon de lumière émis dans un milieu dense ne traverse vers un milieu moins dense que si l’angle avec lequel il frappe l’interface des deux milieux le permet. Si l’angle est trop prononcé, le rayon rebondit à l’interface comme s’il frappait un miroir, et reste prisonnier de la luciole… ou de la DEL. La luciole a toutefois développé une astuce pour améliorer sa capacité à « extraire » la lumière de son corps : à la surface de son abdomen se trouvent des centaines d’écailles formant des angles variés, ce qui permet à une grande partie des rayons de lumière de sortir. C’est en appliquant ce même principe à la fabrication des DELs que Vincent Aimez a augmenté l’efficacité de ces lumières, et ce, de 55 % en un seul essai!

En savoir plus

Capsule de Pierre Chastenay :<br>
La science de l'homme-araignée !

Capsule de Pierre Chastenay :
La science de l'homme-araignée !

Les exploits des super-héros dans les films semblent souvent exagérés. Pour distinguer le vrai du faux, des étudiants anglais ont décidé de mettre à l’épreuve la science derrière une scène du film Spider-Man 2, où l’Homme-araignée tisse une toile pour stopper en pleine course un métro bondé. Résultat : la fiction serait conforme aux équations de la physique… à condition que la toile soit aussi résistante que celle de l’araignée Darwin, une espèce de Madagascar!

Dans les labos d'ici et d'ailleurs:<br>
Qui est la véritable star des laboratoires ?

Dans les labos d'ici et d'ailleurs:
Qui est la véritable star des laboratoires ?

On connaît tous les rats de laboratoire, mais il y a plusieurs autres espèces qui ont permis à la science de faire des bonds de géant. Par exemple, la souris blanche, la bactérie E. Coli et la drosophile. En débat au Code Chastenay : laquelle de ces espèces a le plus contribué à la science? Laquelle est la véritable star des laboratoires? Les journalistes Marie-Pier Élie, Martin Primeau et Binh Anh Vu Van croisent le fer, exposent leurs arguments avec fougue et intelligence. Le public est invité à voter pour leur star de labo préféré, en se rendant sur la page Facebook du Code Chastenay.

En savoir plus

Retour à la liste de toutes les émissions

Partenaires