Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Émission 143

MARDI 19 novembre 2013 - 19 h

Des caméras de sécurité capables de lire les veines du visage.

Des caméras de sécurité capables de lire les veines du visage.

Même si les lieux publics sont truffés de caméras de surveillance, de nombreux suspects passent encore entre les mailles du filet. Ces derniers peuvent changer leur apparence en portant des lunettes ou une fausse barbe, sans compter l'effet des années qui modifie les traits du visage. Pour régler ce problème, Reza Shoja Ghiass, doctorant au Laboratoire de Vision et Systèmes numériques de l'Université Laval, a mis au point un système capable de reconnaître le visage d’un individu à partir... de ses veines! Les vaisseaux sanguins forment en effet un patron unique, un peu comme nos empreintes digitales. Pour photographier le réseau veineux, Reza Shoja Ghiass utilise une caméra infrarouge qui révèle les zones les plus chaudes du visage. Dans certaines conditions, les performances du système sont presque parfaites. Qui aurait cru que quelque chose d'aussi intime que les veines qui courent sous notre peau pourrait nous trahir?

Un trois-roues écologique bientôt sur nos routes ?

Un trois-roues écologique bientôt sur nos routes ?

Les véhicules récréatifs riment avec plaisir de conduire, mais rarement avec écologie. Mais cela pourrait bientôt changer grâce à des chercheurs de l’Université de Sherbrooke, qui collaborent à la conversion du roadster Spyder, un trois roues conçu par BRP. L'objectif? Diminuer de moitié la consommation de carburant et les émissions de CO2, tout en conservant la puissance et la performance du modèle actuel. Alain Desrochers, professeur en génie mécanique, tente avec son équipe de conserver les dimensions du véhicule tout en y ajoutant un second moteur! Pour y arriver, il faut tout revoir et repenser. Mais une fois ces défis relevés, ces innovations technologiques pourraient être transférables à d'autres types de véhicules récréatifs... au grand plaisir de nos poumons!

Capsule de Pierre Chastenay :<br>
Mâles en péril.

Capsule de Pierre Chastenay :
Mâles en péril.

Le réchauffement climatique pourrait entraîner la féminisation de plusieurs espèces de reptiles. Par exemple, chez la tortue peinte, une espèce nord-américaine, le ratio mâles-femelles est déterminé par la température d’incubation des œufs. Or, la montée des températures favoriserait l’éclosion de nichées exclusivement composées de femelles, ce qui conduirait directement à l’extinction de l’espèce. Un sort similaire pourrait guetter les crocodiles, certains poissons et plusieurs espèces de lézards. Espérons que ces reptiles développeront un mécanisme pour sauver leur peau…

Dans les labos d'ici et d'ailleurs:<br>
À la découverte des villes vertes,

Dans les labos d'ici et d'ailleurs:
À la découverte des villes vertes,

Les villes sont des monstres qui consomment des quantités colossales d’énergie et produisent des tonnes de CO2 et de déchets. Mais certaines villes, en construction ou existantes, n'entrent pas dans cette catégorie; l'équipe se penche aujourd’hui sur ces modèles d'urbanisme environnemental. Parmi ces éco-villes, on trouve la ville de Masdar, aux Émirats arabes unis — construite à partir de rien au milieu du désert et puisant son énergie du soleil – et Copenhague, qui vise à réduire à zéro le bilan net de sa production de CO2 d’ici 2025. Les municipalités du Québec pourraient-elles s'inspirer de ces villes du futur?

Retour à la liste de toutes les émissions

Partenaires