Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Émission 141

MARDI 5 novembre 2013 - 19 h

La migration des neurones.

La migration des neurones.

Quatre semaines après la conception, les premiers neurones se forment chez le futur bébé. Neuf mois plus tard, ces neurones seront 100 milliards. Puis, contrairement aux autres cellules du corps, quand un neurone meurt, il n’est pas remplacé. Du moins, c'est ce qu'on a longtemps cru. Morgane Lemasson et Martin Beaulieu de l'Institut universitaire en santé mentale de Québec , ont participé à faire tomber ce vieux dogme, en observant que, même à l'âge adulte, certaines zones du cerveau des souris sont en perpétuel chantier. De nouveaux neurones sont en effet produits au sein de leur hippocampe et de leur bulbe olfactif.

Mieux encore, une équipe conduite par M. Armen Saghatelyan avec laquelle Mme Lemasson a travaillé a réussi à modifier la trajectoire de ces nouveaux neurones pour les amener exactement là où elle le souhaitait, ailleurs dans le cerveau, ouvrant ainsi la porte à de formidables applications thérapeutiques. Pourra-t-on un jour traiter des maladies neurodégénératives comme le Parkinson et l’Alzheimer avec des neurones tout neufs?

En savoir plus

Les herbiers et collections entomologiques passent au numérique.

Les herbiers et collections entomologiques passent au numérique.

Le Jardin botanique de Montréal est depuis peu l’hôte d’un immense projet pancanadien visant à rendre accessibles en ligne plus de 3 millions de spécimens de plantes, de champignons et d’insectes provenant d’une multitude de collections disséminées à la grandeur du pays : le projet Canadensys. Cette gigantesque base de données, à laquelle participent les conservateurs Luc Brouillet et Collin Favret, deviendra alors un trésor inestimable, non seulement pour les botanistes et les entomologistes, mais aussi pour tous ceux qui s’intéressent à l’évolution passée et future des espèces! L’élaboration d’une telle collection prend du temps et des ressources. Il s’agit d’un véritable travail de moine; tous les échantillons doivent être décrits, photographiés, datés et géoréférencés! L’interface doit être bien pensée, facile d’utilisation, et ce, toujours dans le but de faciliter l’analyse et l’interprétation des données par d’autres chercheurs. De quoi inspirer dans l’avenir des milliers de nouvelles recherches scientifiques!

En savoir plus

S.O.S. sans souci

S.O.S. sans souci

Une compagnie anglaise vient de mettre au point une balise pas plus grosse qu’une pièce de monnaie, capable de transmettre un signal à plus de 20 kilomètres de distance. Tout ça, sans pile! Le moindre mouvement de ce dispositif crée un courant électrique entre deux plaques de métal, transmettant ainsi un signal radio plus puissant que celui d’un téléphone cellulaire. Mieux encore, la balise est parfaitement étanche! Cette technologie pourrait donc permettre de localiser un animal de compagnie, des randonneurs égarés ou des navigateurs perdus en mer.

Dans les labos d'ci et d'ailleurs :<br>
Ressusciter des morts après un arrêt cardiaque.

Dans les labos d'ci et d'ailleurs :
Ressusciter des morts après un arrêt cardiaque.

Il n’y a pas si longtemps, quand le coeur s’arrêtait, c’était fini. Mais, de plus en plus, nos chances de revenir à la vie après un arrêt cardiaque s’améliorent, redéfinissant notre conception de la mort. Le printemps dernier par exemple, le journaliste Normand Lester a été « ressuscité » après un arrêt cardiaque de presque 20 minutes! La clé : maintenir les cellules vivantes à tout prix par le massage cardiaque, puis refroidir le corps pour préserver les cellules en sursis ou alors brancher le patient à une machine cœur-poumons, qui permet de filtrer le sang. Les techniques de pointe pour nous « ramener à la vie » sont cependant très coûteuses et encore expérimentales. Ne devrait-on pas utiliser ces ressources pour former un maximum de citoyens aux rudiments du massage cardiaque, quand on sait que ce sont les premières minutes suivant l’arrêt cardiaque qui comptent le plus?

Retour à la liste de toutes les émissions

Partenaires