Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Émission 128

MARDI 26 février 2013 - 19 h

Reportage 1:<br>
Des canyons d'une profondeur de 200 mètres dans le Saint-Laurent.

Reportage 1:
Des canyons d'une profondeur de 200 mètres dans le Saint-Laurent.

On croit bien connaître le fleuve Saint-Laurent, mais qui savait qu'un relief escarpé se cachait sous sa surface? À bord du navire de recherche le Coriolis II, Guillaume St-Onge, de l'Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER), balaye les fonds marins avec des sondeurs multifaisceaux. Les splendides images obtenues révèlent des canyons d'une profondeur de 200 mètres! Mais ce n'est pas tout : le géologue marin a découvert qu'ils étaient en partie responsables de l'érosion des berges du Saint-Laurent, un phénomène inquiétant entre autres autour de Sept-Îles, tout près de là où le Coriolis II a pris ses mesures. Les sédiments arrachés à la rive par les vagues se retrouvent emprisonnés au fond des canyons et ne reviennent jamais remeubler les côtes...

Reportage 2:<br>
Des ingénieurs au secours de nos cordes vocales.

Reportage 2:
Des ingénieurs au secours de nos cordes vocales.

Lorsqu'elles sont utilisées de façon abusive, les cordes vocales peuvent s'endommager, ce qui modifie la voix. Pour les gens qui utilisent leur voix dans leur travail — chanteurs, comédiens, journalistes —, c'est une catastrophe. Or, les méthodes de diagnostic et de traitement actuelles peuvent créer des lésions sur les cordes vocales, ce qui change aussi le timbre et la sonorité de l'appareil vocal. Luc Mongeau, du département de génie mécanique à l'Université McGill, veut mettre au point des techniques moins invasives. Pour dépister un cancer par exemple, au lieu de faire une biopsie, il veut utiliser un rayon laser. Il teste aussi un gel qui serait capable de faire disparaître les cicatrices qui se forment après l'ablation d'un kyste ou d'une tumeur. Qui aurait cru que des ingénieurs viendraient au secours des oto-rhino-laryngologistes?

Capsule de Pierre Chastenay:<br>
Travailler sous pression.

Capsule de Pierre Chastenay:
Travailler sous pression.

Vous en avez assez des alertes sonores et des messages agaçants qui surgissent à l’écran de votre ordinateur et vous déconcentrent en plein milieu d’une tâche exigeante? C’est peut-être votre clavier qui vous sauvera! En plaçant des senseurs de pression sous les touches d’un clavier d’ordinateur, des chercheurs japonais ont constaté que nous tapons plus vite et plus fort que d’habitude lorsque nous travaillons de manière assidue. Ils ont donc programmé un ordinateur pour que des volontaires ne soient pas dérangés lorsqu’ils tapent fort et vite…

Dans les labos d'ici et d'ailleurs:<br>
Les moeurs sexuelles étranges des animaux.

Dans les labos d'ici et d'ailleurs:
Les moeurs sexuelles étranges des animaux.

Oubliez la position du missionnaire : certaines pratiques sexuelles animales défient l'imaginaire. Dans la catégorie « les déchaînés », le premier prix va à la femelle serpent qui, en période de rut, forme une boule d'accouplement avec 50 à 100 mâles. En seconde position : les infatigables papillons, capables de copuler pendant 24 heures d'affilée. Dans le registre plus troublant du sadomasochisme, mentionnons le poisson Gambusia quadruncus qui s'agrippe à la femelle réticente grâce à un pénis à quatre crochets. Et que dire de la patineuse mâle, cet insecte qui glisse à la surface des cours d'eau, dont l'antenne s'accroche à l'oeil de la femelle? Des pratiques qui donnent presque envie de s'abstenir! Mais dans cette catégorie, difficile de battre le bdélloïde, dont la dernière relation sexuelle remonte à 80 millions d'années....

Retour à la liste de toutes les émissions

Partenaires