Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Émission 124

MARDI 29 janvier 2013 - 19 h

Reportage 1:<br>
Dépister la schizophrénie.

Reportage 1:
Dépister la schizophrénie.

Guérir la schizophrénie : le pédopsychiatre Michel Maziade, de l'Institut Robert-Giffard de l'Université Laval, est convaincu que nous y arriverons un jour. Pour atteindre ce but, il met au point des méthodes de dépistage précoce qui permettent déjà d’identifier les enfants les plus à risque dès l’âge de quatre ou cinq ans. Son équipe a repéré plusieurs gènes de prédisposition à la schizophrénie, mais pour que la maladie apparaisse, il faut que certains facteurs environnementaux soient également présents — par exemple, des abus répétés sur une longue période ou la consommation de marijuana. Parmi la batterie de tests de dépistage, une méthode avant-gardiste : l’observation de la rétine, qui réagit de façon anormale à la lumière chez les enfants à risque. Un dépistage précoce pourrait permettre de prévenir l’apparition de la maladie par des exercices cognitifs, des médicaments ou par stimulation magnétique transcrânienne. Ou alors en s’assurant que l’enfant n’est pas victime d’abus.

Reportage 2: <br>
Un piège pour détecter la mystérieuse matière sombre.

Reportage 2:
Un piège pour détecter la mystérieuse matière sombre.

On croyait le monde dans lequel on vit entièrement fait d'atomes. Faux! Seulement 5 % de l'Univers le serait. Tout le reste serait constitué d'une mystérieuse matière sombre et d'énergie sombre. Une matière fugace et invisible que la physicienne Marie-Cécile Piro tente inlassablement d'attraper. L'équipe de l'Université de Montréal bâti des détecteurs bien spéciaux, pour piéger une particule "sombre" appelée neutralino. Elle n'en a pas encore attrapé un seul, et pourtant, ces neutralinos seraient partout, nous traversant par millions à chaque seconde... Leurs détecteurs seront installés au fond d'une mine de Sudbury, en Ontario. Deux kilomètres de roc mettront ces pièges à l’abri d’autres particules pouvant parasiter le signal tant attendu : celui qui témoignera enfin de l'existence du neutralino…

Capsule de Pierre Chastenay:<br>
Coups de soleil chez les poissons.

Capsule de Pierre Chastenay:
Coups de soleil chez les poissons.

Les humains ne sont pas les seuls à être menacés par une trop longue exposition au Soleil. Les poissons aussi. Des lésions cancéreuses ont en effet été découvertes chez près de 15% de la population des mérous léopards de la Grande barrière de corail, au large de l’Australie. Pas étonnant : ce continent se situe en dessous du plus grand trou de la couche d’ozone de la planète!

Dans les labos d'ici et d'ailleurs:<br>
Risquer sa vie pour la science

Dans les labos d'ici et d'ailleurs:
Risquer sa vie pour la science

Quand on songe à une carrière en science, on imagine une vie tranquille passée dans le confort d’un laboratoire. Mais pour obtenir des résultats inédits, certains scientifiques vont jusqu’à mettre leur vie en danger. Par exemple, certains géologues et biologistes ont exploré une grotte mexicaine remplie de cristaux géants de gypse, à des températures qui approchent les 50 degrés Celsius. Leur but : étudier les extrêmophiles, ces espèces vivantes capables de vivre dans ces conditions extrêmes. Un biologiste australien étudie pour sa part, les venins de serpent et doit, pour ce faire, l'extraire de ses propres mains en se faisant parfois mordre! Un entomologiste américain se fait, lui, piquer par divers insectes dans le but d’élaborer une échelle de la douleur. Et que dire d’un saut dans le vide d’une hauteur de 39 km? C’est l’exploit de Felix Baumgartner qui a franchi à l’automne 2012 le mur du son en chute libre dans le cadre de la campagne publicitaire d’une boisson énergisante. Tout ça, dit-il, pour aider à mieux comprendre comment évacuer des astronautes ou des pilotes dans des situations d’urgence.

En savoir plus

Retour à la liste de toutes les émissions

Partenaires