Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Émission 111

MARDI 2 octobre 2012 - 19 h

Reportage 1:<br>
L'obésité, une maladie qui prend racine dans le cerveau.

Reportage 1:
L'obésité, une maladie qui prend racine dans le cerveau.

L'obésité est un problème complexe devant lequel les médecins se sentent souvent impuissants. On sait que cette maladie est liée aux hormones, à la génétique et à l'environnement, mais la plupart des traitements se soldent malgré tout par un échec. Alain Dagher, de l'Université McGill, a voulu savoir ce qui se passe dans le cerveau d'une trentaine de femmes obèses soumises à un régime hypocalorique. La quête du neurologue : comprendre pourquoi certaines d'entre elles ne parviennent pas à maigrir. Une fois par mois, il a étudié leur cerveau dans un appareil d'IRM pour voir comment il réagit à la vue d'images de nourriture appétissante. Les premières données montrent que chez ces femmes obèses, le lobe frontal — responsable du contrôle de soi — ne réagit pas normalement. À mesure que le régime progresse, le contrôle de soi semble diminuer. Ce résultat pourrait ouvrir la porte à des thérapies visant à renforcer le contrôle de soi.

En savoir plus

Reportage 2:<br>
Dépister le cancer avec un matériau précieux : l'or.

Reportage 2:
Dépister le cancer avec un matériau précieux : l'or.

Tout ce qui brille n'est pas or. Mais dans le laboratoire de Jean-François Masson, professeur au Département de chimie de l'Université de Montréal, l'or brille davantage que le plus scintillant des bijoux. Il brille par ses propriétés toutes particulières qui lui permettent, à l'échelle nanoscopique, de dépister plusieurs maladies, dont le cancer. Par exemple, des molécules caractéristiques du cancer du sein peuvent être détectées en moins de 15 minutes — comparativement à plusieurs heures pour les tests standard – à la surface d'un nanofilm d'or. Cette nouvelle technologie peut aussi servir à détecter des médicaments dans le sang, comme les antibiotiques et les agents de chimiothérapie, et ajuster les doses en conséquence. Une technologie tellement prometteuse qu'elle est présentement utilisée dans le cadre d'un essai clinique à l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont!

Capsule de Pierre Chastenay:<br>
L'alcool <em>en volant </em>

Capsule de Pierre Chastenay:
L'alcool en volant

Dans la région de Los Angeles, des nuées de jaseurs des cèdres sont morts après être entrés en collision avec des murs ou des clôtures. Des ornithologues ont découvert qu’au moment de leur mort, les oiseaux étaient complètement ivres. Ils s’étaient gorgés de fruits à un point tel que ceux-ci avaient fermenté dans leur œsophage. Les oiseaux devraient savoir que l’alcool en volant, c’est mortel!

Dans les labos d'ici et d'ailleurs:<br>
Des insectes et des oiseaux téléguidés à des fins d'espionnage.

Dans les labos d'ici et d'ailleurs:
Des insectes et des oiseaux téléguidés à des fins d'espionnage.

Oubliez James Bond ou Mata Hari! Les espions du futur risquent en fait d’être automatisés et de la taille d’un oiseau ou d’un insecte. L'équipe du Code Chastenay présente différents projets financés par la DARPA, l’agence de recherche de la défense américaine. Par exemple, la compagnie américaine Aerovironment a conçu récemment un petit robot qui ressemble en tout point à un colibri. Ce dernier est équipé d'une petite caméra vidéo pour la surveillance et reconnaissance. Seul hic : sa batterie ne lui permet de voler que pendant cinq minutes. D'autres chercheurs planchent sur des insectes cybernétiques, c'est-à-dire des vrais insectes à qui on a implanté des pièces électroniques et qu'on peut contrôler à distance. Avec ces insectes, pas de problème d'autonomie : ils peuvent voler pendant des heures! Dans le futur, faudra-t-il se méfier du moindre coléoptère?

En savoir plus

Retour à la liste de toutes les émissions

Partenaires