Le code Chastenay

Durée :
30 minutes

Émission 108

MARDI 11 septembre 2012 - 19 h

Reportage 1 :<br>
Une nouvelle méthode pour évaluer la fertilité masculine.

Reportage 1 :
Une nouvelle méthode pour évaluer la fertilité masculine.

On a longtemps cru que plus on comptait de spermatozoïdes dans un échantillon de sperme, plus l’homme en question était fertile. Or, certains hommes n’arrivent pas à procréer même si ce nombre est très élevé. Bernard Robaire, chercheur spécialisé en infertilité masculine à l’Université McGill, plonge au cœur des spermatozoïdes, dans leur ADN, pour comprendre pourquoi certains d’entre eux sont parfaits en apparence, mais défectueux. Géraldine Delbès, associée de recherche au Centre universitaire de santé McGill, analyse les cassures présentes dans l’ADN de chaque spermatozoïde. Puisque chaque échantillon de sperme en contient des millions, elle utilise un technique qui permet d’en analyser un très grand nombre à la fois : la cytométrie en flux. Avec ces données, les scientifiques tentent d’identifier les marqueurs génétiques de l’infertilité masculine.

En savoir plus

Reportage 2 :<br>
Les routes secondaires du cerveau

Reportage 2 :
Les routes secondaires du cerveau

On connaît la matière grise du cerveau, composée par les neurones. La matière blanche, elle, c’est une autoroute intracérébrale qui connecte les différentes régions du cerveau entre elles. Maxime Descoteaux, professeur à l'Université de Sherbrooke (UdeS) et chercheur au Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS), a perfectionné une nouvelle technique d’imagerie permettant de photographier la matière blanche. Dans une étude clinique qu’il mène en collaboration avec Kevin Whittingstall, chercheur au Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS) et professeur à l'Université de Sherbrooke (UdeS), il cherche à mieux comprendre l’Alzheimer en cartographiant le « réseau routier » de l’hippocampe. Cette région du cerveau, qui joue un rôle-clé dans la mémoire et la navigation spatiale, est une des premières touchées dans cette pathologie. Mais pour mener à bien leur étude, les deux chercheurs ont besoin d’étudier des cerveaux en santé. Notre reporter Pascal Forget a accepté de prêter son cerveau à la science, en immortalisant sur « pellicule » une partie de son corps jamais photographié auparavant : son hippocampe.

En savoir plus

Capsule de Pierre Chastenay :<br>
Des sangsues pour retrouver des espèces disparues.

Capsule de Pierre Chastenay :
Des sangsues pour retrouver des espèces disparues.

Aussi répugnantes qu’elles puissent paraître, les sangsues pourraient nous aider à traquer des espèces menacées simplement en buvant de leur sang. Des chercheurs danois ont en effet découvert que les sangsues pouvaient conserver du sang de leurs victimes pendant plusieurs mois. En étudiant 25 sangsues ramassées dans une forêt tropicale du Vietnam, ils ont pu confirmer la présence dans la région de lièvres, de blaireaux et de petits cervidés appartenant à des espèces que l’on croyait disparues.

Dans les labos d'ici et d'ailleurs:<br>
Twitter à l'étude !

Dans les labos d'ici et d'ailleurs:
Twitter à l'étude !

Twitter est un des médias sociaux les plus populaires de l’heure. Et pour les chercheurs, c’est un véritable magasin de bonbons! Les 300 millions de gazouillis ou tweets produits chaque jour sur internet constituent une gigantesque base de données gratuite et mise à jour quotidiennement. Par exemple, grâce à Twitter, des chercheurs anglais ont réussi à suivre les états d’âme des Britanniques pendant deux ans, puis à croiser ce « baromètre émotif » avec des événements publics : émeutes raciales, coupures gouvernementales, etc. Un véritable outil de sondage en temps réel! Twitter permet aussi de mesurer l’appréciation d’une marque, d’une nouvelle loi ou d’un gouvernement, et peut être utilisé pour prédire une épidémie ou la variation d’un titre boursier. Seul problème : les logiciels qui interprètent le sens des gazouillis ne perçoivent ni l’humour, ni l’ironie. Par exemple, le tweet « J’aime les coups de soleil » est considéré positif…

En savoir plus

Retour à la liste de toutes les émissions

Partenaires