Le code Chastenay

De retour bientôt

Diffusion :
mardi 19 h
Rediffusion :
jeudi 15 h, lundi 13 h
Durée :
30 minutes

Du 8 septembre 2014 au 29 mars 2015


Émission 101

MARDI 14 février 2012 - 19 h

Reportage 1 :<br>
Détecter des virus grâce à une protéine fabriquée en laboratoire.

Reportage 1 :
Détecter des virus grâce à une protéine fabriquée en laboratoire.

Notre corps fonctionne grâce, entre autres, au travail de centaines de milliers de protéines. Ces formidables machines moléculaires accomplissent une foule de tâches différentes. Normand Voyer, chimiste à l'Université Laval, veut s’en inspirer pour créer un outil de détection de pointe. Il se spécialise dans la fabrication de protéines artificielles.

Parmi les protéines favorites du chimiste : les protéines-canal, des genres de nanoportes situées à la surface des cellules, qui permettent la communication entre elles. Dans son laboratoire, il s'affaire donc à reproduire ces petites nanoportes, mais en version simplifiée. Un virus, par exemple, qui s’approcherait de cette nanoporte pourrait provoquer sa fermeture, dévoilant du coup sa présence. « On veut mettre les protéines à notre service pour dépister des virus dans le sang ou les contaminants dans l'air », explique-t-il. Bienvenue dans l’univers de l'ingénierie moléculaire!

En savoir plus

Capsule de Pierre Chastenay:<br>
Au pas, camarade !

Capsule de Pierre Chastenay:
Au pas, camarade !

Combien de pattes le centipède possède-t-il ? Si vous avez répondu cent, vous avez tort. En réalité, la majorité des quelques 3000 espèces de centipèdes identifiées jusqu’à présent possèdent entre 15 et 17 paires de pattes tout au plus. Voilà un arthropode qui n’a pas les 30 pieds dans la même bottine !

Reportage 2:<br>
Comment le cerveau perçoit le temps qui passe.

Reportage 2:
Comment le cerveau perçoit le temps qui passe.

Le temps passe parfois très vite et d’autres fois, très lentement. Par exemple, attendre l’autobus peut sembler interminable, alors que le visionnement d’un film d’action passe à la vitesse de l’éclair. Comment expliquer de tels écarts dans notre perception du temps? La question passionne Claudette Fortin, chercheuse en psychologie cognitive à l’Université Laval, depuis vingt ans.

Bien évaluer la durée d’un intervalle de temps est une aptitude essentielle à une foule d’activités humaines, comme conduire une voiture, pratiquer un sport ou cuisiner. Claudette Fortin tente d’identifier les régions du cerveau et les mécanismes cognitifs impliqués dans l’évaluation du temps. Elle veut aussi savoir quels sont les facteurs qui nuisent à son bon fonctionnement. C’est important, car lorsque notre perception du temps se détracte, nous devenons dysfonctionnels. Ce déficit s’observerait dans certaines maladies, comme le Parkinson, l’autisme ou la schizophrénie.

En savoir plus

Dans les labos d'ici et d'ailleurs:<br>
Le succès du couple analysé par la science.

Dans les labos d'ici et d'ailleurs:
Le succès du couple analysé par la science.

La vie de couple, c’est encore ce que recherchent la majorité des gens. Paradoxalement, le nombre de séparations et de divorces n’a jamais été aussi élevé. Mais qu’est-ce qui explique le succès et la stabilité d’un couple? Pierre Chastenay se penche sur la question avec notre équipe de journalistes scientifiques.

En savoir plus

Retour à la liste de toutes les émissions

Partenaires